argent financement VAE

Le Guide de financement VAE

La procédure à suivre pour demander un financement de la démarche VAE diffère en fonction du statut de la personne et du financeur concerné.

Vous cherchez comment financer le coût de votre VAE ? Il est capital de réfléchir à ces frais en amont de votre démarche, voici notamment ce qu'ils peuvent couvrir :

  • Les frais de recevabilité (par exemple pour certaines universités) ;
  • Les droits d'inscription ;
  • Les frais d'accompagnement ;
  • Les frais de jury ;
  • Les frais annexes (de déplacements notamment).

On comptera également des frais occasionnés par les formations obligatoires ou complémentaires recommandées au candidat par le ministère ou l'organisme certificateur au terme de l'analyse de la recevabilité de sa demande.

De même, dans le cas d'une validation partielle (validation d'un ou plusieurs blocs de compétences mais pas de la totalité de la certification professionnelle), le parcours de validation peut intégrer une étape de formation qu'il conviendra de financer également.

Consultez le Glossaire de la VAE

Salarié du secteur privé

La VAE peut être faite à votre demande ou celle de votre employeur.

Dans le cas où votre employeur est à l'initiative de la VAE, celui-ci peut vous proposer une prise en charge de la VAE, dans le cadre du plan de développement de votre entreprise. Ces dépenses couvrent alors votre rémunération, les frais de procédure et les frais de transport. une convention est conclue entre vous, votre employeur et l'organisme de VAE.

Dans le cas ou vous êtes à l'initiative de la demande, plusieurs possibilité de financement s'offre à vous.

Tout d'abord, cette démarche de VAE est éligible au compte personnel de formation (CPF). Vous suivez alors l'accompagnement à la VAE en dehors de vos horaires de travail. Votre rémunération n'est alors pas impactée mais aucune indemnisation n'est versé pour le temps consacré aux actions liées à la réalisation d'une VAE.

Ensuite, il vous est possible de demander un Congé VAE (CVAE) d'une durée de 24h, consécutives ou non. Ce congé peut être utilisé pour vous absenter sur votre temps de travail soit pour participer aux épreuves de validation, soit pour bénéficier d’un accompagnement à la préparation de votre validation. La durée de ces congés peut être augmentée, sous condition.

Enfin, d'autres dispositifs sont disponibles comme dans le cadre des Transitions Collectives, ou du plan FNE-Formation (liées à la crise sanitaire du Covid-19).

En recherche d'emploi

Plusieurs options s'offrent à vous.

Le Passeport VAE (aussi appelé Chéquier VAE), pris en charge par votre région. Ce financement est proposé aux demandeurs d'emploi indemnisés ou non.

Sur l'initiative de votre conseiller Pôle emploi, un formulaire d'aide financière peut vous être proposé. N'hésitez pas à le demander !

La mobilisation de votre Compte Personnel de Formation (CPF). Votre compte n'est plus alimenté, mais vous pouvez cependant utiliser vos droits acquis durant votre activité.

 Agent de la fonction publique

Pour la fonction publique d'Etat
Comme pour un salarié du secteur privé, l'initiative d'une démarche VAE peut venir de vous ou l'administration (avec votre accord). Dans le premier cas, aucun frais n'est financé. Vous pouvez tout de même bénéficier de congés VAE. Dans le deuxième cas, les actions sont financées en tout ou partie dans le cadre du plan de formation.

Pour la fonction publique territoriale
Que vous soyez agent titulaire ou non, vous avez droit à un congé VAE de 24 heures. Les frais de préparation supplémentaires peuvent faire l’objet d’une prise en charge financière par le CNFPT.

Pour la fonction publique hospitalière
Vous pouvez bénéficier d’actions de VAE financées par votre établissement dans le cadre du plan de formation. Ce financement englobe les frais d'accompagnement et les modules de formation (obligatoires et complémentaires).

Autres statuts

Non salarié, profession libérale, exploitant agricole, commerçant, travailleur indépendant

Différentes institutions proposent des dispositifs en fonction de votre statut. Consultez le détail ci-dessous.