Votre enfant est ou entre en classe de 3e

Dernière année au collège, la 3e. Si elle se déroule sans encombre pour bon nombre d’adolescents, elle peut, pour certains, poser questions.

Vous voyez votre enfant changer, sous un côté désinvolte, il peut cacher son angoisse, sa peur de faire des choix "pour la vie".

Votre rôle de parents est de le rassurer, de bien dédramatiser la situation, et d'explorer avec lui les filières du lycée. L’important est de maintenir le dialogue, en préservant le climat familial. Le réseau de l’école des parents peut vous apportez des conseils et astuces.

 

Organisation de la classe de 3e

Comme en 5e et 4e, 4 heures par semaine sont réservées à l’accompagnement personnalisé (tutorat entre élèves, aide méthodologique, apprentissage de l’autonomie en vue des études au lycée, préparation du brevet, aide aux choix de filière post-3e) ou aux enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) en plus des 22 heures d’enseignement communs à tous. En EPI, les élèves réalisent un projet en petit groupe autour d’une thématique (l'écologie, la citoyenneté, la santé, etc.), encadrés par des enseignants de plusieurs matières.
+ d'infos sur les horaires des classes au collège

Votre adolescent devra également faire un stage d’observation obligatoire dans une entreprise ou une association (5 jours le plus souvent). Il va découvrir l’entreprise de l’intérieur : métiers, services, hiérarchie, règles de sécurité, réunions mais aussi cantine, pause-café. En quelques jours, la vie en entreprise va lui devenir plus concrète !
+ d'infos pour les recherches de stages

Il passera enfin les épreuves du diplôme national du brevet (DNB) qui atteste des connaissances et des compétences d'un élève. Il prouve ainsi que ce dernier a le niveau exigé à la fin du collège.

La 3e, premier palier d'orientation

Après la  3e votre enfant pourra continuer ses études :

  • en classe de seconde générale et technologique en vue de préparer un bac général ou technologique (en 3 ans) avant d’entreprendre des études supérieures ;
  • en classe de seconde professionnelle soit pour préparer un bac professionnel en trois ans, soit pour préparer un CAP (certificat d'aptitude professionnelle) en 2 ans.

Au 2e puis 3e trimestre, vous formulerez des vœux examinés par le conseil de classe pour avis. Cette procédure peut se faire en ligne via les téléservices.

Viendra ensuite la phase de l’affectation dans un établissement. Le choix du lycée se fait en fonction de la domiciliation de l’élève et ses responsables légaux, les élèves bénéficient de bonifications pour l’affectation dans certains lycées. L’affectation en établissement privé n’obéit pas à ces règles. 

 

Démarches spécifiques pour l'apprentissage

Le bac professionnel et le CAP peuvent être suivis en apprentissage. Dans ce cas, il sera nécessaire d’effectuer des démarches de recherche d’employeur avec lequel un contrat de travail sera signé. Se reporter à notre rubrique alternance.

L'âge minimum est de 16 ans mais il peut  être abaissé à 15 ans si votre jeune a atteint cet âge entre la rentrée scolaire et le 31 décembre de l'année civile et s'il a terminé son année de 3e.

 

Vous n'êtes pas tout seul !

L’entretien personnalisé d’orientation constitue un moment privilégié pour l'orientation de votre enfant. Il est organisé avec le psychologue de l’Éducation nationale du collège, le professeur principal, l’élève et vous. L’objectif est de faire le point sur la scolarité de votre adolescent et d'envisager les poursuites d’études qui lui conviennent le mieux.

 

Des ressources pour en savoir plus

Des solutions si votre enfant rencontre des difficultés

En cas de difficultés et/ou de démotivation, le professeur principal de votre enfant reste votre interlocuteur privilégié mais vous pouvez également solliciter individuellement chaque professeur pour évoquer des difficultés rencontrées dans une matière.

Les élèves ayant des difficultés scolaires profondes, étendues et durables, peuvent suivre un "parcours personnalisé" en classe de troisième générale. Ils bénéficient alors d’un accompagnement pédagogique particulier et, dans des cas exceptionnels, d’un statut individuel basé sur l’alternance pour ceux de plus de 15 ans.

Si votre enfant ne veut plus aller au collège ou s'il montre tout signe vous laissant présager qu'il risque de "décrocher", rencontrez dès que possible les membres de l'équipe éducative du collège. Ils pourront faire le point avec vous et vous proposer des solutions pour faire face à la situation.
En savoir plus