portrait de la région ARA

Portrait de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Avec près de 8 millions d’habitants et 3,4 millions d’emplois, le territoire se caractérise par son dynamisme démographique et économique.

2ᵉ région la plus peuplée de France

Près de 8 millions de personnes vivent en Auvergne-Rhône-Alpes en 2018, soit 12,3% de la population de France métropolitaine. La population de la région est plus importante que celle de certains pays d’Europe comme la Bulgarie, le Danemark ou l’Irlande. 

L’Auvergne-Rhône-Alpes est une région dynamique. Le nombre d’habitants augmente en moyenne de +0,6%/an entre 2013 et 2018. La croissance démographique du territoire, portée par le solde naturel mais également par l’excédent des arrivées sur les départs, s’atténue au cours de la dernière décennie. Elle reste toutefois plus élevée que celle observée sur l’ensemble de la France métropolitaine.

Les habitants âgés de moins de 25 ans représentent 30% de la population. 
Le taux de scolarisation des jeunes âgés de 18 à 24 ans est proche de celui observé au niveau national : 52% d’entre eux sont en études.

Source : INSEE, Recensement de la population 2018 

Une population plus favorisée que la moyenne nationale

Après l’Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes est la 2e région de France aux revenus les plus élevés : le revenu médian par habitant est de 22 480 € en 2018 soit 750 € de plus que sur l’ensemble de la France métropolitaine.

En comparaison à l’échelle nationale, les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes sont moins touchés par le chômage. En 2019, 7,3% des actifs sont au chômage en Auvergne-Rhône-Alpes, soit 0,9 point de moins qu’en France métropolitaine.

Source : Insee-DGFIP-Cnaf-Cnav-CCMSA, Fichier localisé social et fiscal (Filosofi), 2018 

Les principaux secteurs* sont semblables à ceux observés au niveau national

Comme au niveau national, le secteur tertiaire, services marchands et non marchands, est le principal employeur de la région.

* Un secteur d’activités regroupe des entreprises qui ont la même activité principale

Top 5 des secteurs les plus employeurs de la région

   

Nb et % de salariés

Les grandes entreprises
chiffre secteurs employeurs region Le commerce 397 650 sal.
13,4 %
Casino dans la Loire, La Vie Claire dans le Rhône, King Jouet en Isère 
chiffre secteurs employeurs region L'administration publique  298 880 sal.
10,1%
La Métropole de Lyon, la Région Auvergne-Rhône-Alpes
chiffre secteurs employeurs region L'enseignement 223 150 sal.
7,5%
L’Université de Grenoble-Alpes
chiffre secteurs employeurs region L'action sociale (dont l’hébergement social et médico-social) 209 150 sal.
7,1%
De nombreux établissements accueillant des publics fragiles ou en difficulté
chiffre secteurs employeurs region La santé humaine 196 800 sal.
6,7 %
Le Centre hospitalier régional de Grenoble

 

Des spécificités industrielles

Top 5 des secteurs davantage présents en Auvergne-Rhône-Alpes

L’industrie est plus représentée dans la région que sur l’ensemble du territoire national. Il s’agit aussi bien de l’industrie dite de pointe (tournée vers l’innovation technologique) que de l’industrie plus traditionnelle.

chiffres région Le secteur qui se démarque le plus dans la région est celui de l’industrie pharmaceutique. Il est particulièrement représenté dans le Rhône avec des laboratoires reconnus mondialement comme Sanofi, Boiron ou Mylan, mais également dans le Puy-de-Dôme avec les Laboratoires Théa et en Ardèche avec Excelvision.
chiffres région La fabrication de machines et d’équipements est aussi une particularité régionale, surtout à l’est du territoire. Plusieurs entreprises internationales sont présentes comme Staubli Faverges (robotique, connecteurs et machines textiles) et NTN-SNR (roulements) en Haute-Savoie, Carrier (systèmes de climatisation) dans l’Ain ou Caterpillar (engins de travaux publics) en Isère.
chiffres région L’industrie du textile et de l’habillement, du cuir et de la chaussure est traditionnellement implantée en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle est très présente dans la Loire dont Sigvaris est le plus gros employeur (leader mondial du bas de compression), en Ardèche avec Chomarat textiles ou les ateliers Louis Vuitton et en Haute-Loire avec Satab.
chiffres en region La fabrication d’équipements électriques a une position très importante dans la région (moteurs, générateurs, commandes électriques, piles, câbles...), notamment en Isère dont le plus gros employeur est Schneider Electric, mais également en Savoie avec Grid Solutions et dans l’Ain avec Nexans.
chiffres région Enfin, la métallurgie et, particulièrement le travail du métal et l’usinage (création de pièces à partir d’un matériau brut) sont des spécificités régionales. Ce secteur est très présent dans la Vallée de l’Arve en Haute-Savoie avec le décolletage (usinage de précision) pratiqué par de nombreuses petites et moyennes entreprises, puis dans la Loire avec la fabrication d’armes et de munitions dont Nexter Systems est un des plus gros employeurs.

Source : INSEE – FLORES 2018 en secteurs d’activité A38

Une progression plus marquée de l’emploi en région qu’au niveau national*

Avec 3,4 millions d’emplois en 2018, la région Auvergne-Rhône-Alpes concentre 12% de l’ensemble des emplois de France métropolitaine. Entre 2008 et 2018, elle a gagné 151 000 emplois, soit une hausse de +7%, plus importante que celle observée au niveau national (+4%). 

Au sein des départements, sur cette même période, l’emploi progresse davantage dans le Rhône, en raison de la forte attractivité de la métropole lyonnaise. Il augmente également en Savoie et en Haute-Savoie, grâce à la dynamique touristique de ces territoires et à la dynamique économique du Grand Genève. En revanche, les départements de l’Allier, du Cantal et de la Loire perdent des emplois.

*Les données figurant dans ce document sont les dernières disponibles : elles sont toutes antérieures à la crise sanitaire de la covid-19.

Source : Estel 2018. Champ : Emploi total (salarié et non salarié) au lieu de travail sur l’ensemble des secteurs d’activité

Les métiers des services sont les plus employeurs du territoire

En Auvergne-Rhône-Alpes comme en France métropolitaine, les métiers les plus exercés concernent les services.

Top 5 des métiers les plus exercés dans la région

Plus de la moitié des personnes en emploi exercent dans les 5 grandes familles de métiers suivantes :

    % d'emploi Les métiers les plus fréquents
chiffres en région La santé, l’action sociale, culturelle et sportive 11,4% Aides-soignants (2,6%), infirmiers (2,4%), médecins (1%)
chiffres en région Le commerce 10,9% Vendeurs (3,2%), attachés commerciaux (2,1%), maîtres de magasins (1,7%)
chiffres en région La gestion, administration des entreprises  10,5% Cadres administratifs comptables et financiers (hors juristes) (2,2%), agents administratifs divers (1,6%), techniciens des services administratifs (1,5%)
chiffres en région Les services aux particuliers et aux collectivités 10,2% Agents d’entretien de locaux (3%), aides à domicile et aides ménagères (1,7%), assistantes maternelles (1,6%)
chiffres en région L’administration publique, professions juridiques, armée et police 7,7% Employés des services au public (2,2%), cadres A et B de la fonction publique 

*Le métier est l’exercice d’une profession en vue d’une rémunération. Un même métier peut être exercé dans différents secteurs d’activités.

 

Les métiers industriels : une spécificité régionale 

 

Top 5 des métiers davantage présents dans la région

Certaines grandes familles de métiers, même si elles concernent un nombre relativement limité de personnes en emploi, occupent une place plus importante en région qu’au niveau national.

chiffres region Les métiers de la mécanique et du travail des métaux sont surreprésentés en Auvergne-Rhône-Alpes où ils témoignent de la forte présence de l’industrie. Ils sont particulièrement présents en Haute-Savoie, dans l’Ain et dans la Loire, tels les métiers de chaudronniers, tôliers, régleurs ou de techniciens des industries mécaniques : contrôleurs qualité, en Recherche & Développement (R&D).
chiffres region Du fait de la présence de nombreux centres de recherche publics et privés, les métiers des études et de la recherche sont plus représentés dans la région qu’au niveau national, notamment dans l’Isère, 2e pôle français de la recherche publique. Ce sont souvent des ingénieurs en Recherche & Développement (R&D) dans l’industrie ou des chercheurs.
chiffres region Les métiers de l’électricité et de l’électronique occupent la 3e place des métiers plus présents dans ma région que dans l’hexagone. L’Isère se démarque à nouveau : la fabrication de matériel de distribution et de commande électrique (fabrication d’interrupteurs, de fusibles, de disjoncteurs…) y est une activité dominante. Les principaux métiers exercés sont : câbleurs, bobiniers, conducteurs ou contrôleurs d’installation automatisée, techniciens de Recherche & Développement (R&D), de fabrication ou de contrôle qualité.
chiffres region Les métiers des matériaux souples, bois, industries graphiques sont également très présents dans ma région avec les ouvriers du travail du bois et de l’ameublement : charpentiers, menuisiers, ébénistes… particulièrement dans le Cantal, en Haute-Loire et en Haute-Savoie. Sont également présents les ouvriers du textile et du cuir en Haute-Loire, dans la Loire et en Ardèche. Les ouvriers et techniciens des industries graphiques sont davantage présents en Haute-Loire et dans la Loire : agents de fabrication, contrôleurs qualité, techniciens.
chiffres region Enfin, les métiers des industries de process dans les industries chimiques (dont l’industrie pharmaceutique) ou plastiques sont surreprésentés dans ma région et plus particulièrement en Haute-Loire, dans l’Ain, la Drôme et le Puy-de-Dôme. Ce sont des métiers de conducteurs d’équipement, de régleurs, de techniciens de Recherche & Développement (R&D), de production ou de contrôle qualité.

Sources et données : Insee : Recensement de la Population 2017, métiers en FAP22.

2ᵉ région d’accueil des élèves et étudiants de France

Avec plus d’un million d’apprenants dans l’enseignement secondaire et supérieur, la région académique d’Auvergne-Rhône-Alpes est la 2e région d’accueil des élèves et étudiants derrière l’Ile-de-France. 

La région se divise en 3 académies : Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon
À la rentrée scolaire 2019, 672 000 élèves sont scolarisés dans l’enseignement secondaire dans la région (collège, enseignement adapté, lycée professionnel et lycée d’enseignement général et technologique). Parmi eux, 75% étudient dans un établissement public.

Auvergne-Rhône-Alpes est la 2e région étudiante de France. 

Répartition des étudiants dans le supérieur en Auvergne-Rhône-Alpes en 2019-2020
Répartition des étudiants dans le supérieur en Auvergne-Rhône-Alpes en 2019-2020

A la rentrée scolaire 2019, plus de 347 000 étudiant.es sont scolarisés dans l’enseignement supérieur sur le territoire, en majorité à l’université. Les formations y sont nombreuses : 102 UFR, 22 IUT, 42 écoles d’ingénieur, 58 écoles de commerce, 62 écoles d’art, 83 écoles de santé, 26 écoles de sport, … Au cours de l'année scolaire 2019-2020, 59 000 jeunes suivent leur formation en apprentissage dans la région.

Source pour les apprentis et les étudiants : RERS 2020 (Repères et Références Statistiques) - Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) - Ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports - Système d'information sur la formation des apprentis (SIFA). Situation au 31 décembre de l’année scolaire.
 

Les demandeurs d'emploi en formation
Entre septembre 2019 et août 2020, 84 400 demandeurs d'emploi sont entrés en formation dans la région, ce qui représente 11% des entrées au niveau national. Parmi eux, 40% ont suivi une formation certifiante et 15% une formation de professionnalisation.

Source : Pôle emploi, fichier des entrées en formation.
Champ : demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi entrés en formation (financées par Pôle Emploi, la Région, les OPCO et le CPF).