Les industries de santé

Découvrez le secteur : Les industries de santé

Prévention, diagnostic, compensation du handicap et traitement des pathologies affectant l’homme ou l’animal, telles sont les missions des acteurs des industries de santé.

Concernant les activités, elles sont très diverses :

  • Des activités principales : la fabrication de produits pharmaceutiques, d’équipements d’irradiation médicale, électro-médicaux et électro-thérapeutiques, la fabrication de matériel médico-chirurgical et dentaire, le commerce de gros de produits pharmaceutiques, la recherche et développement en biotechnologie, l'e-santé ;
  • Des activités connexes : la fabrication d’aliments homogénéisés et diététiques, de parfums et de produits pour la toilette ;
  • Des activités non spécifiques : la fabrication de textiles techniques et industriels, d’articles chaussants à mailles, ou d'autres produits chimiques, la fabrication d’instrumentation scientifique et technique, le commerce de gros de produits chimiques, l’édition de logiciels applicatifs, les activités de conditionnement, etc.

Webinar sur les industries de santé (Via Compétences)

La recherche et l’innovation au cœur des industries de santé

En France, près de 7 milliards d'euros sont investis chaque année en R&D par l’ensemble des acteurs privés du secteur, soit 20% des dépenses de R&D en France effectuées par les entreprises industrielles. 30 000 personnes sont dédiées aux activités de recherche, soit 15% des effectifs de R&D français. (Source : 8e CSIS du 10.07.18)

2e région pour les industries de santé

La région se classe en 2e position en France, à la fois en nombre d’établissements et en termes d’emploi avec :

  • 1 250 établissements ;
  • 39 400 salariés.

Il est important de noter que c'est une filière où la parité est respectée avec 51% de femmes. Elle comporte également une majorité d'emplois stables avec 92% de CDI, mais aussi 89% de temps complet.
 

effectifs salaries carte auvergne rhone alpes secteurs industrie sante cote formations

Transcription texte
Evolution des effectifs salariés de 2007 à 2017. Allier : 1346 en baisse, Puy-de-Dôme : 3 291 en hausse, Cantal : 165 en baisse, Loire : 1127 en baisse, Haute-Loire : 108 en baisse, Rhône : 18992 en hausse, Ardèche : 1754 en hausse, Ain : 1684 en hausse, Isère : 6182 en hausse, Drôme : 1684 en hausse, Haute-Savoie : 2917 en hausse, Savoie : 166 pas d'évolution.

Le Rhône et l'Isère sont les plus pourvoyeurs d'emplois puisqu'ils concentrent près de deux tiers des salariés, avec un peu moins de 19 000 salariés dans le Rhône et un peu plus de 6 000 dans l'Isère en 2017.

En termes d’évolution d’effectifs salariés entre 2007-2017, c’est dans la Drôme (+40,6%), l’Ain (+29,9%) et la Haute-Savoie (+24,2%) que l’on observe la plus forte croissance, alors que la Haute-Loire détient la plus force baisse d’effectifs (-68,3%).

(Source : Bases Séquoïa, Données ACOSS-URSSAF 2007-2017)

L’écosystème régional

Berceau des sciences du vivant, la région Auvergne-Rhône-Alpes dispose d’un écosystème comportant des acteurs clés, tels que :

  • Le pôle de compétitivité Lyonbiopôle : depuis sa création en 2005, il soutient les projets et les entreprises du secteur et a pour vocation de renforcer le développement d’innovations technologiques, de produits et services pour relever les défis de la santé de demain ;
  • L’AFIPRAL à Lyon (69) : Association des Fabricants de l'Industrie Pharmaceutique de la Région Rhône-Alpes ;
  • Le GIMRA à Saint-Beauzire (63) : Groupement des Industries du Médicament de la Région Auvergne ;
  • Les clusters régionaux en santé : I-Care à Lyon (69), Medicalps à La Tronche (38), Innovatherm à Aubière (63) ;
  • Le Pôle des Technologies Médicales à St Etienne (42) ;
  • Le cancéropôle CLARA à Lyon (69) ;
  • L’institut Analgesia à Clermont-Ferrand (63).

A noter également la présence de Techtera le pôle de compétitivité régional des textiles et matériaux souples à Lyon (69), Minalogic (logiciel, microélectronique et capteurs) à Grenoble (38) et St Etienne (42), Axelera (chimie et procédés) à Solaize (69) et Plastipolis (plasturgie) à Bellignat (01).

Une activité régionale en croissance

Dans les industries de santé, le nombre d’établissements et les effectifs salariés ont progressé en région entre 2007 et 2017 respectivement de +7% et de +12%. Ces progressions sont d’autant plus remarquables, qu’au niveau national, le nombre d’établissements et l’emploi salarié dans la filière sont restés relativement stables entre 2007 et 2017.

Les métiers recherchés

Ils sont regroupés en familles métiers qui s’articulent autour des différentes phases de la vie d’un produit.

Les métiers dans la production

 

Métiers Opérateur.trice de production Conducteur.trice de procédé de fabrication Conducteur.trice de ligne de conditionnement Technicien.ne de maintenance
Mission
générale
Réaliser des opérations élémentaires de production en appliquant la réglementation, les bonnes pratiques, les règles d’hygiène et sécurité et les procédures. Réaliser une opération de fabrication en garantissant le respect des bonnes pratiques de fabrication et la conformité de l’opération réalisée. Conduire tous les équipements d’une ligne de conditionnement dans le respect des bonnes pratiques de fabrication et des règles de sécurité en garantissant la qualité du produit obtenu. Assurer des missions de maintenance préventive et curative sur tous types d’appareils de production, détecte les pannes et établit un diagnostic avant son intervention.

 

Dépliez le détail des métiers (ci-dessous) :

  • Opérateur.trice de production

    Mission générale

    Réaliser des opérations élémentaires de production en appliquant la réglementation, les bonnes pratiques, les règles d’hygiène et sécurité et les procédures.

    Compétences requises

    • Compétences techniques renforcées : en automatisme, électronique et mécanique, ainsi qu’en maintenance de premier niveau
    • Compétences numériques : savoir utiliser un système informatisé de production
    • Maîtrise des BPF (bonnes pratiques de fabrication), BPC (bonnes pratiques  cliniques) et QHSE (règles de qualité, sécurité, hygiène et environnement)
    • Lean management : connaître les fondamentaux de l’amélioration continue
    • Esprit d’équipe

    Accessibilité aux débutants : Oui

    Pour en savoir plus

  • Conducteur.trice de procédé de fabrication

    Mission générale

    Réaliser une opération de fabrication en garantissant le respect des bonnes pratiques de fabrication et la conformité de l’opération réalisée.

    Compétences requises

    • Compétences techniques renforcées : en automatisme, électronique et mécanique, ainsi qu’en maintenance de premier niveau
    • Compétences numériques : savoir utiliser un système informatisé de production
    • Maîtrise des BPF (bonnes pratiques de fabrication), BPC (bonnes pratiques cliniques) et QHSE (règles de qualité, sécurité, hygiène et environnement)
    • Lean management : connaître les fondamentaux de l’amélioration continue
    • Esprit d’équipe

    Accessibilité aux débutants : Oui

    Pour en savoir plus

  • Conducteur.trice de ligne de conditionnement

    Mission générale

    Conduire tous les équipements d’une ligne de conditionnement dans le respect des bonnes pratiques de fabrication et des règles de sécurité en garantissant la qualité du produit obtenu.

    Compétences requises

    • Compétences techniques renforcées : en automatisme, électronique et mécanique, ainsi qu’en maintenance de premier niveau
    • Compétences numériques : savoir utiliser un système informatisé de production
    • Maîtrise des BPF (bonnes pratiques de fabrication), BPC (bonnes pratiques cliniques) et QHSE (règles de qualité, sécurité, hygiène et environnement)
    • Lean management : connaître les fondamentaux de l’amélioration continue
    • Esprit d’équipe

    Accessibilité aux débutants : Oui

    Pour en savoir plus

  • Technicien.ne de maintenance

    Mission générale

    Assurer des missions de maintenance préventive et curative sur tous types d’appareils de production, détecte les pannes et établit un diagnostic avant son intervention.

    Compétences requises

    • Connaître les techniques en automatisme, mécanique, hydraulique, pneumatique, électricité industrielle…
    • Maîtriser l’informatique industrielle, analyser et piloter les données informatiques des conducteurs
    • Connaître la GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur)
    • Maintenance niveaux 3 et 4

    Accessibilité aux débutants : Oui

    Pour en savoir plus

Les métiers dans la qualité et réglementation

Métier Technicien.ne de laboratoire de contrôle Chargé.e de pharmacovigilance Chargé.e d’affaires réglementaires
Mission
générale

Réaliser des analyses complexes pour évaluer la qualité des produits dans le respect de la réglementation et des règles d’hygiène et sécurité.

Participer à l’évaluation et la surveillance des risques liés à l’utilisation du médicament avant et après commercialisation.

Analyser les informations relatives aux effets indésirables susceptibles d’être dus à des médicaments dans un but de prévention et de réduction des risques, et si besoin prendre des mesures appropriées pour la sécurité du patient.

Réaliser toutes les activités liées à :
  • L’enregistrement et au maintien des autorisations de mise sur le marché (AMM) de médicament et à leur accès au marché dans le respect de la règlementation ;
  • L’enregistrement du dispositif médical et au maintien de son marquage CE.

 

Dépliez le détail des métiers (ci-dessous) :

  • Technicien.ne de laboratoire de contrôle

    Mission générale

    Réalise des analyses complexes pour évaluer la qualité des produits dans le respect de la réglementation et des règles d’hygiène et sécurité

    Compétences requises

    • Maîtrise de l’anglais professionnel
    • Respect des modes opératoires, des règles et procédures
    • Savoir diagnostiquer un problème, une défaillance, une anomalie
    • Savoir utiliser les techniques, les outils analytiques de laboratoire de contrôle, et les logiciels dédiés
    • Transmettre des savoirs et savoir-faire sur les différentes techniques de contrôle

     Accessibilité : Jeunes diplômés

    Pour en savoir plus

  • Chargé.e de pharmacovigilance

    Mission générale

    Participe à l’évaluation et la surveillance des risques liés à l’utilisation du médicament avant et après commercialisation.

    Analyse les informations relatives aux effets indésirables susceptibles d’être dus à des médicaments dans un but de prévention et de réduction des risques, et si besoin prend des mesures appropriées pour la sécurité du patient

    Compétences requises

    • Maîtrise de l’anglais professionnel
    • Savoir utiliser et actualiser les BDD de pharmacovigilance
    • Avoir des capacités d’anticipation, de détection et d’évaluation du risque médicamenteux et alerter le cas échéant
    • Participer à son échelle, à l’amélioration du parcours de soin
    • Maîtriser les outils digitaux de suivi du patient (applications, objets connectés)

     Accessibilité : Jeunes diplômés

    Pour en savoir plus

  • Chargé.e d’affaires réglementaires

    Mission générale

    Réalise toutes les activités liées à :

    • L’enregistrement et au maintien des autorisations de mise sur le marché (AMM) de médicament et à leur accès au marché dans le respect de la règlementation
    • L’enregistrement du dispositif médical et au maintien de son marquage CE

    Il/elle est garant du respect de la réglementation

    Compétences requises

    • Maîtrise de l’anglais professionnel
    • Capacité à travailler avec rigueur et méthode
    • Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire
    • Maîtrise des évolutions réglementaires européennes et internationales
    • Capacité d’analyse et de recommandation

     Accessibilité : Aux débutants avec un diplôme d’ingénieur avec spécialisation affaires réglementaires, de pharmacien, ou médecin. 2 ans d’expériences minimum sont appréciables

    Pour en savoir plus

Les métiers dans la recherche et le développement

 

Métier Technicien.ne de R&D Responsable médical.e des études cliniques Responsable développement industriel
Mission
générale

Participer aux différentes phases de développement de projets de recherche et/ ou de développement.

Réaliser des analyses, des synthèses et des études à la paillasse dans le cadre d’un projet de recherche selon une procédure ou un protocole défini, dans le respect des bonnes pratiques de laboratoire (BPL), de la réglementation et des exigences juridiques de propriété industrielle et des règles d’hygiène, sécurité et qualité.

Rattaché(e) au directeur médical, élaborer les protocoles de développement des études, les présente aux différentes parties prenantes en interne et en externe et garantir la qualité des études cliniques.

Apporter son expertise scientifique/ médicale aux différents départements de l’entreprise dans le cadre des études cliniques et du développement du portefeuille produit sur son aire thérapeutique.

Mettre en place des projets de développement industriel et d'optimisation des process en évaluant et gérant les moyens humains et matériels nécessaires à leur réalisation, dans le respect des référentiels qualité, des règles d’hygiène de sécurité, des délais et des coûts.

 

Dépliez le détail des métiers (ci-dessous) :

  • Technicien.ne de R&D

    Mission générale

    Sa mission est de participer aux différentes phases de développement de projets de recherche et/ ou de développement.

    Il/elle réalise des analyses, des synthèses et des études à la paillasse dans le cadre d’un projet de recherche selon une procédure ou un protocole défini, dans le respect des bonnes pratiques de laboratoire (BPL), de la réglementation et des exigences juridiques de propriété industrielle et des règles d’hygiène, sécurité et qualité.

    Compétences requises

    • Maîtrise de l’anglais professionnel
    • Maîtrise des BPL (Bonnes Pratiques de Laboratoire)
    • Maîtrise outils informatiques : suite Office et logiciels spécifiques
    • Connaissances en statistique et analyse de données biologiques
    • Être capable de mettre au point de nouvelles techniques de recherche/protocoles reproductibles (selon le grade/expérience)

     Accessibilité : Aux débutants

    Pour en savoir plus

  • Responsable médical.e des études cliniques

    Mission générale

    Rattaché(e) au directeur médical, le/la responsable médical(e) d’études cliniques élabore les protocoles de développement des études, les présente aux différentes parties prenantes en interne et en externe et est garant de la qualité des études cliniques.

    Il/elle apporte son expertise scientifique/ médicale aux différents départements de l’entreprise dans le cadre des études cliniques et du développement du portefeuille produit sur son aire thérapeutique.

    Compétences requises

    • Maîtrise de l’anglais professionnel
    • Maîtrise des BPC (Bonnes Pratiques Cliniques)
    • Être capable de développer un réseau, de le fédérer et de l’entretenir (Autorités de santé, Professionnels de santé, Sociétés savantes, Association de patients)
    • Être force de conviction dans les négociations avec des acteurs internes et externes
    • Apporter son expertise aux services concernés sur les aspects de développement clinique

     Accessibilité : Aux personnes expérimentées

    Pour en savoir plus

  • Responsable développement industriel

    Mission générale

    Sa mission est de mettre en place des projets de développement industriel et d'optimisation des process en évaluant et gérant les moyens humains et matériels nécessaires à leur réalisation, dans le respect des référentiels qualité, des règles d’hygiène de sécurité, des délais et des coûts.

    Compétences requises

    • Maîtrise de l’anglais professionnel
    • Pilotage des projets de développement industriel complexes
    • Savoir évaluer la fiabilité et la reproductibilité des procédés de développement industriel
    • Maitrise de la gestion des coûts d’un projet
    • Connaissance des HSE (règles d’Hygiène, Sécurité, Environnement)
    • Maîtrise des procédés de fabrication

     Accessibilité : Aux personnes expérimentées

    Pour en savoir plus

Les métiers dans le commerce et la distribution

 

Métier Technicien.ne de maintenance client Responsable de l’accès au marché / Market Access Ingénieur.e technico-commercial
Mission
générale
Garantir le bon fonctionnement des produits et équipements chez les clients, par des actions de maintenance préventive et curative, en suivant les normes et les procédures de son entreprise et notamment la qualité de la relation client. Piloter la mise en œuvre de la stratégie d‘accès et de maintien sur le marché des médicaments/produits de santé en démontrant leurs apports thérapeutiques et sociétaux, afin de garantir les meilleures conditions économiques des médicaments pour l’entreprise et les modalités de prise en charge bénéfiques au patient.

Assurer la vente des produits et solutions en réponse aux besoins des professionnels de santé.

Informer et former ces derniers sur les caractéristiques et les conditions d’utilisation des produits et services.

 

Dépliez le détail des métiers (ci-dessous) : 

  • Technicien.ne de maintenance client

    Mission générale

    Sa mission est de garantir le bon fonctionnement des produits et équipements chez les clients, par des actions de maintenance préventive et curative, en suivant les normes et les procédures de son entreprise et notamment la qualité de la relation client.

    Compétences requises

    • Maîtrise de l’anglais professionnel
    • Maîtrise des spécificités techniques des produits ou équipements ou dispositifs médicaux
    • Respect des règles, procédures et modes opératoires
    • Capacité à faire preuve de pédagogie avec les clients
    • Capacité à travailler dans des délais contraints
    • Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire

    Accessibilité : Avec une première expérience

    Pour en savoir plus

  • Responsable de l’accès au marché / Market Access

    Mission générale

    Sa mission est de piloter la mise en œuvre de la stratégie d‘accès et de maintien sur le marché des médicaments/produits de santé en démontrant leurs apports thérapeutiques et sociétaux, afin de garantir les meilleures conditions économiques des médicaments pour l’entreprise et les modalités de prise en charge bénéfiques au patient.

    Compétences requises

    • Maîtrise de l’anglais professionnel
    • Maîtriser le système de fixation des prix des produits de santé
    • Savoir exploiter les bases de données de santé
    • Savoir utiliser les modèles d’études médico-économiques
    • Connaissances médicales et de santé publique
    • Savoir mobiliser les acteurs clés
    • Savoir animer et coordonner un groupe de travail

    Accessibilité : Aux débutants

    Pour en savoir plus

  • Ingénieur.e technico – commercial

    Mission générale

    Sa mission est d’assurer la vente des produits et solutions en réponse aux besoins des professionnels de santé.

    Il informe et forme ces derniers sur les caractéristiques et les conditions d’utilisation des produits et services

    Compétences requises

    • Maîtrise de l’anglais professionnel
    •  Connaissance de son environnement, ses produits, ses clients
    •  Capacité à développer des relations commerciales pérennes avec les clients
    •  Maîtrise des techniques de commercialisation et de négociation
    •  Sens de l’organisation : savoir organiser son travail avec efficacité, planifier ses activités en gérant ses priorités

    Accessibilité : Avec une première expérience

    Pour en savoir plus

Retrouvez toutes les formations sur Coté Formations

Trouver une formation

 

CFA Leem Apprentissage

Devenir un professionnel des industries de santé par la voie de l’apprentissage, c'est possible notamment par les formations du Leem Bac + 2 à Bac + 5 / 6 qui préparent à des métiers spécifiques à l’industrie pharmaceutique et plus largement aux industries de santé.

Par ailleurs, des Certificats de qualification professionnelle (CQP) existent pour accéder aux métiers des industries de santé : en production, en bioproduction, en maintenance, en logistique, en vente et pour les assistant(e)s.