15ème édition de la Journée du refus de l'échec scolaire

Mercredi 21 septembre 2022 se tiendra la 15ème édition de cette Journée dédiée au refus de l'échec scolaire, organisé par l'Afev. #JRES

Publiée le
12 septembre 2022
evenement echec scolaire

Le 21 septembre, c'est la Journée nationale du refus de l'échec scolaire

Le mercredi 21 septembre se tiendra la 15ème édition de la Journée nationale du refus de l'échec scolaire (#JRES). A cette occasion, l’Afev, Association de la fondation étudiante pour la ville organise un débat sur le thème “Décrocher un apprentissage, le meilleur moyen de raccrocher ?” en s’interrogeant plus largement sur les moyens à mettre en œuvre pour permettre à des jeunes sans diplôme de reprendre une formation.

Une  journée nationale pour refuser l’échec scolaire

Créée en 2008, la Journée nationale du refus de l’échec scolaire (JRES) met en lumière des solutions face à la sortie de jeunes sans diplôme. Cette journée, qui se tient chaque année en septembre, le mois de la rentrée, ambitionne de favoriser la diffusion des pratiques dans et hors l’école de lutte contre l’échec scolaire.

Une 15ème édition  sous le signe de l’apprentissage

Avec plus de 700 000 apprentis, l'apprentissage progresse en France. Mais cette progression bénéficie principalement aux post-bac. Le nombre d’apprentis stagne dans les niveaux inférieurs, voire diminue chez les jeunes mineurs, ceux qui en auraient pourtant le plus besoin. Profitant aux plus diplômés, ce développement accentue les inégalités.

C’est pourquoi l’édition 2022 de la Journée nationale du refus de l’échec scolaire,  organisée en partenariat avec l'Association Nationale des Apprentis de France (ANAF) veut alerter sur les inégalités éducatives en apprentissage et valoriser des pratiques inspirantes de lutte contre l’échec scolaire. 

Des pistes de réflexion et des leviers d’actions

Pour démocratiser l’accès à l’apprentissage, l’Afev propose déjà quelques préconisations :

  • Valoriser les savoirs techniques au collège ;
  • Investir dans les stages de troisième et dans une orientation qui élève les aspirations ;
  • Sortir de l’opposition lycées professionnels - centres de formation d'apprentis (cfa) ;
  • Mettre en place un droit au mentorat ;
  • Inscrire les prépas apprentissage dans la durée ;
  • Soutenir et mieux articuler les dispositifs de raccrochage.

La parole aux jeunes !

Lors de cette Journée nationale du refus de l’échec scolaire, des jeunes postulant ou inscrits en apprentissage témoigneront de leurs expériences en apprentissage.

Les résultats de l’enquête nationale « Unaf - Trajectoires Reflex 2022 » sera publiée. Ils serviront de fil conducteur aux débats, et permettront d’analyser les difficultés de l’apprentissage. Ils souligneront aussi les avantages que l’apprentissage peut représenter concrètement pour changer la vie de ces jeunes. S'inscrire au débat

En savoir plus sur cette journée